Quelle lumière ?

C'est la lumière qui nous permet de voir, qui nous fait voir.

La lumière du soleil nous éclaire et permet à notre regard de percevoir ce qui nous entoure.

La lumière de la conscience est un autre éclairage qui permet de tourner notre regard vers l'intérieur. Pour certaines personnes cela semble complètement irréel, insaisissable, impalpable, car ce n'est pas de l'ordre du mental mais du ressenti. Nous quittons le monde du visible pour passer au monde de l'invisible, qui pour de nombreuses personnes est un monde irrationnel.



Lorsque nous fermons nos yeux, nous passons sur le mode sensoriel. N'ayant plus de repère extérieur, notre conscience devient perception. Et cette perception peut rester ouverte à ce qui dépasse notre vue. Elle parle alors d'inconnu, d'invisible, d'une autre réalité. Et cette réalité devient palpable, vivante.... réelle.

"L'invisible, c'est l'espace entre celui qui voit et ce qui est vu... Cet espace c'est la vie" nous dit Jean-Yves Leloup. Même aveugle elle est là. Elle est là où se trouve la vie, à l'intérieur de nous. il nous dit encore : "pour garder notre lumière intérieure, il faut aimer. C'est le seul moyen. La cécité, c'est cela : nu plus aimer, être triste. Ce n'est pas avoir perdu les yeux."

C'est une lumière qui éveille une qualité d'ouverture, d'écoute, d'attention. C'est une lumière qui permet d'être attentif. Être attentif ouvre un champ de réalités que personne ne soupçonne.


Regard extérieur ou regard intérieur, nous sommes toujours dans le regard.

Regarder de l'intérieur vers l'extérieur amène un autre éclairage sur la vie, sur soi-même, sur les autres, et beaucoup de joie. Lumière, plénitude et joie vont ensemble.


Nous pouvons ouvrir chaque jour davantage notre regard, éprouver ce que c'est de ne rien voir... Elargir l'espace de notre vision.... de Ce qui voit.

Ne perdons pas notre lumière intérieure, car lorsqu'on la perd, il ne reste que le mental et les préoccupations matérielles auxquels on s'identifie.

Posts récents

Voir tout