Ma bulle de Lumière

Mis à jour : janv. 14

Pour mieux comprendre mon approche, je vais partir d’un dessin que j’ai commencé il y a environ dix ans et que j’ai terminé il y a trois ans pour en faire le logo de l’ancien site. Je me rappelle que tout mon être était engagé dans cette réalisation. J’ai passé beaucoup de temps pour le créer. Il est finalement le fruit d’une longue et progressive maturation…. Un demi siècle !





Aujourd’hui, le besoin de lui donner du sens est venu ; j’ai donc fait une étude plus approfondie de ses formes et du sens des divers symboles qui le composent. Je l’ai appelé Waé. Il est une sorte de signature universelle.

Waé, c'est une voie sans voie, juste un chemin de maturation, de maturité de l'être...


Waé...la joie d’Être !


Un mantra puissant

Waé est un mantra que j’aime beaucoup et que je chante souvent. Sa vibration équilibre tout en moi, comme un baume pour mon âme.

Wa signifie anneau, accord. Le é ajoute une note d’ouverture à la vie, de joie, de plénitude. C’est un mantra qui libère le passage du souffle au niveau du diaphragme, tout en ouvrant le cœur, en le nourrissant et en l’apaisant.

Il a donc un effet puissant sur un plexus solaire tendu, et peut donc déranger une personne qui ne le sait pas. Le wa est généralement facile, on sent qu’il résonne au niveau du bas du corps, dans le ventre en particulier. Le passage au é peut poser parfois un problème si le diaphragme est bloqué, comme si la voix n’arrivait pas à exprimer le son.


C’est un mantra sacré qui amène l’extase pour celui qui le pratique de façon régulière.

Je l’ai fait tester à l’antenne de Leisher par un géobiologue ; il vibre à 360 Mhz ; ce qui est énorme. Il suffit donc de le regarder et de chanter le mantra pour ressentir aussitôt un changement d’état intérieur et extérieur.


Les divers symboles

Les personnes à qui je l’ai montré pour avoir leur ressenti, m’ont donné de nombreuses images : « ça ressemble à… un œuf, une amande, une fleur, une goutte, une bulle, un cœur à l’envers, une flamme, une lampe à huile, et même un utérus.

Certains m’ont parlé d’une éclosion, d’une naissance, d’un nid.

Je suis allée sur internet pour donner du sens à ces symboles, et j’en suis encore émerveillée aujourd’hui, car sincèrement, je n’ai pas réfléchi pour faire ce dessin, il est venu tout seul. Au fur et à mesure qu’un symbole se dessinait, un autre le suivait…. C’est sûrement mon âme bleue qui ce jour-là avait décidé de s’exprimer.


L’œuf

Le symbole de l’œuf est très connu dans les Grandes Traditions. C’est une des clés principales de l’ancienne sagesse.

La nature a fait de l’œuf un instrument de gestation incomparable. Sa coquille est juste assez ferme pour bien protéger le fœtus, mais suffisamment délicate pour permettre au poussin d’en sortir.

Pour Paracelse, l’œuf représente l’invisible, les plans super-physiques de la nature d’où coule la vie, et par laquelle toutes choses terrestres sont nourries. L’œuf est une image de Dieu et de l’univers, qui engendre et contient toutes choses en son cœur.

En Egypte, les œufs colorés étaient échangés comme symboles sacrés du Printemps. C’était l’emblème de la naissance et renaissance cosmique et humaine, céleste et terrestre.

Pour la maman oiseau, le germe est soigné par Mère Nature jusqu’à ce qu’il éclate. Ainsi, l’œuf est couvé par la maman, et le processus alchimique prend place, jusqu’à ce que le petit poussin grandisse littéralement hors de la coquille, avec ses vêtements de plume. Comme le bébé est protégé dans la matrice de la mère, jusqu’à ce qu’il s’élance sur l’océan de la vie.


Pour les alchimistes l’œuf a trois parties :

La coquille, qui est le côté extérieur, le corps physique, le blanc qui est le côté astral, vital de l’âme, et le jaune, qui est le germe qui se nourrit du blanc et doit un jour briser la coquille pour la quitter, c’est l’esprit.

Dans l’alchimie égyptienne, l’œuf est l’image de l’univers et du Grand Œuvre. Il est- souvent appelé « Vase » car il est le réceptacle qui contient toutes les formes spirituelles qui vont agir sur la « Materia Prima » et le protéger pendant leur mutation. Un jour ces forces finiront par briser la coquille, afin que surgisse l’être éveillé.

Les cosmogonies parlent souvent de l’Œuf Primordial qui représente le chaos, qui contient le germe qui sera un jour fécondé par l’esprit ; ce qui va entrainer la création, le sarcophage lui-même était souvent qualifié d’œuf.


Dans la mythologie de l’Inde, l’œuf revêt plusieurs symboles :

Il est le Un de toutes choses. Il est dit que la Création commence avec l’œuf d’or de Brahman émergeant des profondeurs de l’océan de la Conscience sans limite.Il est le symbole du principe de transformation ; il symbolise donc la vie et le renouveau. Il est la promesse d’une vie nouvelle, le symbole de la transmutation.

Du pur potentiel de cette semence (en tant que principe) émergent les dualités qui composent la vie : l’esprit et la matière, le masculin et le féminin, le ciel et la terre…

Il incarne le tout contenu dans une simple coquille. Il est le chaos où germent déjà les forces d’organisation qui ne demandent qu’à se manifester pour créer un cosmos.


En Chine, la théorie Houen-T’ien conçoit le monde comme un œuf immense, dressé à la verticale. Le ciel et les astres sont la partie intérieure et supérieure de la coquille. La terre est le jaune flottant au milieu de l’océan primordial qui remplit le fond de l’œuf.

L’amande

Elle symbolise d’immortalité et de renouveau. Elle est l’image de l’essentiel caché, la réalité masquée par les apparences.


A l’intérieur, la structure verticale représente le « petit être « en devenir baignant dans les eaux primordiales de la vie.


L’intérieur se compose de plusieurs « étages » :

De bas en haut, on trouve :


La fleur de Lotus

C’est un lotus bleu, une espèce aquatique également appelé nénuphar bleu, qui est originaire du Nil. Dans le bouddhisme tibétain il représente la possibilité à tout être humain de parvenir à l’état de Bouddha, quelles que soient les conditions de vie.


Le Tao

Ce symbole du Tao, avec l’ombre et la lumière, le yin et le yang, parle de l’équilibre permanent de la vie. Ce sont nos deux polarités.


Le Om

Le Om vient de l’Inde. Il se prononce « Aum », et selon la Tradition hindoue, est le son primordial par lequel l’Univers fut créé.


La « goutte » du dessus signe le 3ème œil. Nommé Ajna par les Hindoue, il symbolise l’ouverture de conscience de l’être en quête de sagesse. Elle est de couleur violette, en lien avec le plan spirituel.


Les deux enveloppes

Celle qui a une vague symbolise l’élément Eau associée à l’élément Terre. Le lotus naît dans la boue. Ces deux éléments sont pour moi intimement reliés et complémentaires.


La seconde enveloppe symbolise une protection, et comme elle est verte, elle protège avant tout le cœur. Le vert est associé au cœur, à la sagesse.


Les deux enveloppes sont posées sur une sorte d’anneau d’ancrage.


Les 26 gouttes extérieures

Elles entourent le dessin comme pour qu’il se répande, qu’il rayonne, qu’il s’offre.

26 = 2+6 = 8. « Huit » signe l’intelligence instinctive, le bon sens. Il est porteur de transformation et d’alchimie intérieure. Il signe également la Puissance intérieure.


C’est aussi la croix à huit branches : la roue de la vie ; et également les huit méridiens merveilleux, les huit voies qui permettent de s’extraire de la roue du Dharma.


Ce logo vibre à 360 Hz. Le simple fait de le regarder, sans intention, juste le regarder, apporte de l’énergie ; et si on associe le chant du mantra « Waé » tout en le regardant, c’est une réharmonisation totale de tous les chakras qui s’opèrent au plus profond de soi. On peut même faire un Japa, c’est-à-dire le chanter plusieurs fois à voix haute en le regardant, puis en le chantant « intérieurement » tout en le regardant, et enfin on ne chante plus et on ferme les yeux pour accueillir les sensations dans tout le corps.


Quel cadeau !


Merci la Vie !!!!

REJOIGNEZ NOS 250 ABONNÉS

CONTACTEZ-MOI

Claudine Vié

4, Rue de la canelle

40200 MIMIZAN

06 18 28 17 61