Le Maître des Souffles

Le poumon est l'organe roi de l'Automne.

C'est un organe très sensible au froid et à l'humidité. En ce moment, à cause des grandes variations de température, il est particulièrement vulnérable et il est essentiel d'en prendre soin.

Respirer est une fonction tellement naturelle et spontanée que nous n'y prêtons pas grande importance... puisque "ça" respire tout seul en nous, sans avoir à faire quoique ce soit.

Mais attention, une respiration réflexe (donc sans conscience) n'est pas aussi naturelle que ce que nous croyons, car le plus souvent elle est complètement manipulée par notre mental. Comme notre façon de respirer est en lien avec nos émotions, par l'intermédiaire du plexus solaire et du muscle diaphragme, il y a de fortes chances qu'elle soit limitée, donc superficielle et dans ce cas elle n'oxygène absolument pas nos organes profonds.



La respiration idéale, donc naturelle, est une respiration posée, calme, spacieuse, qui s'adapte aux situations et aux lieux, mais qui ne perd pas ses qualités de profondeur.

Elle est à la fois ample, lente et régulière. Elle est alors active en profondeur pour permettre de débarrasser les organes des toxines. Au-delà de l'oxygénation cellulaire, elle a une fonction de dépuration, intimement liée à notre façon de respirer et également de nous nourrir.

Les rhumes et les bronchites qui sévissent durant cette saison "intermédiaire", comme le printemps, en sont les expressions les plus courantes lorsqu'il y a un déséquilibre.

Une peau sèche, rugueuse avec eczéma ou allergies cutanées reflète une faiblesse de l'énergie du poumon.


L'Automne est la saison la plus "perverse" car les températures peuvent passer du froid au chaud dans une même journée et il n'est pas toujours facile d'être habillé en rapport. On peut prendre froid en quelques minutes.

Soyons donc très vigilant au niveau de la tête, de la nuque, des épaules, de la région lombaire et des pieds. Mangeons de façon équilibrée, un peu de tout et surtout des aliments sains, de saison, qui nous font envie. Le plaisir de manger est essentiel, au même titre que le plaisir de respirer, qui peut devenir un outil de santé si on sait l'utiliser.


Mon conseil : pas de technique ! juste une écoute... où le mentalsuivre les mouvements du souffle, à l'expir et à l'expir, sans rien vouloir changer... C'est une autre façon de respirer, qui n'a d'autre but que celui de permettre au diaphragme de retrouver sa propre liberté et aux poumons leur souplesse naturelle.

Et si vous ressentez une fragilité pulmonaire, essayez les huiles essentielles :

Quelques gouttes du mélange : Eucalyptus radié, Cyprès et Ravintsara (à mélanger en quantité égale dans un flacon avec compte-gouttes) est très efficace pour renforcer nos défenses organiques. Entre 8 et 10 gouttes sur un morceau de sucre qu'on laisse fondre doucement dans la bouche, plusieurs fois par jour en fonction des besoins. Pour les adultes uniquement.

Pour les enfants, ajouter au mélange une huile végétale pour diluer les huiles essentielles (pas plus de 10%), et appliquer en massage doux au niveau du thorax et dans le dos entre les omoplates.

Posts récents

Voir tout