Fêter la mort dans l'esprit Celte

Halloween a un lien étroit avec la Toussaint, puisque la Tradition Celte parle de Samain, le Dieu de la mort.

Cette fête Celtique d'origine Irlandaise correspondait en fait au Nouvel An. Il y a environ 3000 ans, le calendrier Celte se terminait le 31 Octobre, et cette dernière nuit était la nuit du Dieu de la Mort (Samain ou Samhain).


C'est donc aussi une opportunité pour faire un petit bilan de fin d'année.

Un moment d'introspection pour peut-être s'alléger de fardeaux anciens devenus inutiles, et décider de promouvoir la joie, la vie dans ce qu'elle a d'essentiel et de précieux.

Moment également favorable pour se relier à tous ceux qui sont partis et que nous pouvons retrouver dans notre cœur, encore plus vivants et présents... établir un nouveau contact avec eux, plus lumineux, plus apaisé, plus aimant.... créer un pont avec l'invisible, un espace silencieux, lumineux, entre celui qui aime et celui qui est aimé... un espace d'Amour... un espace de Vie.

La Lumière de la conscience éveille une certaines qualité d'ouverture, d'écoute, d'attention. Ce lien peut amener beaucoup de joie, et même de la gratitude... on découvre que la Lumière et la joie vont ensemble... du baume au cœur !


En Octobre les nuits se rallongent et la légende raconte que les fantômes en profitaient pour rendre visite aux vivants. Alors, pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les Celtes avaient quelques rituels, dont celui de s'habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes, et de se réunir pour faire une fête le soir du 31 Octobre.

Ce sont les immigrés irlandais qui ont apporté avec eux la tradition d’ Halloween aux USA. Halloween : Alls Halloys Eve... le soir de tous les saints, la veille de la Toussaint.



Posts récents

Voir tout