Patience !

Mis à jour : 25 janv. 2019


Comment sortir des ornières mentales où nous conduisent trop souvent le stress, la fatigue, les soucis quotidiens, toutes ces choses qui à la longue nous privent de nous-mêmes ?

L’ego a vite fait de nous faire basculer dans « le mental spiritualisé ».

- C'est quoi le mental spiritualisé ?

- C'est du spirituel mentalisé ?

???????????? Ah notre mental est fort... très fort... et notre ego est très futé... Il en est d'ailleurs fier ! ... Moi je sais !... Moi je... moi je !!!!


Le mental spiritualisé ou le spirituel mentalisé, c'est ce bavardage fait de longues phrases qui décortiquent le pourquoi du comment, tout en parlant de lumière et d’amour, et tout en restant fermement convaincu qu’on a raison et forcément que c'est la faute des autres !!!!



Quel gaspillage d’énergie !

Que de prises de tête inutiles !

Que de luttes illusoires !


Lorsque nous nous sentons dans une situation inconfortable psychologiquement, et même dans une crise profonde, l’âme n’a pas besoin de longues phrases, mais de mots simples, très simples… des mots de tous les jours…


Des mots à vivre, à ressentir, pour nous permettre de retrouver notre connexion divine… des mots bien sûr qui parlent d’un état qualitatif qui permet simultanément le lâcher-prise du mental et l’acceptation sur un plan profond de l’être. Cette acceptation est un état et non une démarche du mental qui sous entend ... je n'ai pas le choix, donc j'accepte la situation ! (en fait la situation n'est pas du tout accepter, bien au contraire.

I

l est important de faire la différence entre un état d'acceptation concret (on se sent intérieurement en paix, c'est le spirituel) et un état d'acceptation uniquement mentale (on se sent intérieurement en guerre, c'est le spirituel mentalisé ou le mental spiritualisé).

Voici un mot simple que je vous propose d’essayer d’installer dans ces moments : patience.

Ce mot patience par exemple, lorsqu’il est prononcé en pleine conscience de l’état qui le sou-tend, donc de sa puissance énergétique, permet instantanément de passer sur le mode « d’accepter ce qui est », (cette fois en tant qu'état) en en n’alimentant plus le mélodrame de l’ego. Et il y a aussitôt un état de paix intérieure qui s'installe.


Cela pourrait être "attente", ou "détachement" ….


A chacun de trouver « son » mot… celui qui se met en résonance juste avec un état d’être qualitatif positif…


REJOIGNEZ NOS 250 ABONNÉS

CONTACTEZ-MOI

Claudine Vié

4, Rue de la canelle

40200 MIMIZAN

06 18 28 17 61