Hara !

Mis à jour : 12 déc. 2019


Ce que le Japon appelle Hara ouvre sur une sagesse qui est au-delà des particularités géographiques, culturelles et traditionnelles.

M'intéressant au Hara depuis plus de cinquante ans, j'ai envie de dire que Hara est une manière d'être et une qualité de l'homme centré en sa véritable nature. Connecté à son Hara, l'être humain témoigne d'un état de santé fondamental : la paix du corps, la paix du cœur et la paix de l'esprit. Il vit l'instant présent en pleine conscience de sa véritable nature.Ce centre est également appelé "l'océan du souffle" par les Taoïstes.

Sans enracinement dans le Hara, la vie affective se transforme en turbulence émotionnelle. Bon nombre de maladies, de troubles neurovégétatifs et de désagréments physiques ont leur source dans l'ignorance ou le refus du Hara.


Le Hara est notre centre de gravité. Lorsqu'on le développe, on le renforce et l'homme retrouve un équilibre physique et en même temps un équilibre intérieur. L'homme qui est enraciné dans le Hara ne s'emporte plus par les émotions ou les idées noires.


Dans le Yin Yoga et la Respiration Sensorielle, la plupart des postures partent du Hara.


Graf Dürckheim dit qu'après une rude journée de travail, si on reste dans son Hara on n'est pas fatigué. Il rajoute qu'en s'appuyant sur les seules forces de l'ego (je veux, il faut, je dois....) on se coupe de notre force vitale. Pour lui, le Hara est notre centre vital.


REJOIGNEZ NOS 250 ABONNÉS

CONTACTEZ-MOI

Claudine Vié

4, Rue de la canelle

40200 MIMIZAN

06 18 28 17 61